Croix Celte

Calvaire Paroissial

Fiche signalétique

calvaire

 

Nom : Calvaire Paroissial

Date : 1877

Historique :  la « mission » fut clôturée par la plantation d’un beau calvaire paroissial élevé aux frais de l’abbé de Suyrot et par M. PARICHE rocailleur distingué de Nantes.

christDans la base formée d’un amas de rochers énormes, s’ouvre une grotte où l’on voit la mise au tombeau de Notre-Seigneur. Un chêne géant, ébranché proprement, mais laissé à son état naturel avec ses nœuds et son écorce, a servi à faire la croix, qui, en 1909 fut remplacée par une croix en ciment.

La bénédiction de ce calvaire fut faite par le généreux donateur lui-même entouré d’une foule immense de la paroisse et des paroisses voisines ; étaient présents MM. Barbotin curé de Montaigu ,Gendron, curé de St Hilaire de Loulay, le RP Gallot supérieur général des enfants de Marie Immaculée, MM Barreau curé de Treize-Septiers, Charrier, curé de La Bruffière, Grelier , curé de Cugand, Mouille, curé de la Bernardière, Raballand, curé de La Boissière, Gouraud, curé de St Georges, RossignoL, curé de Cheffois, Isle-de-Beauchaine , curé de St Hilaire de Voust, Sureau, vicaire de Treize-Septiers, Poupeau, vicaire de La Boissière.